INFOS PRATIQUES  : Les cours de l'option théâtre se déroulent

en salle B409 entre 14H et 17H le mercredi.

 

Le  lycée Honoré d'Urfé propose à ses élèves de tous horizons une option théâtre légère (3H), élèves qui sont répartis en deux groupes sous la charge de deux professeurs de Lettres Modernes : un groupe qui rassemble des élèves de 2nde / 1ère et terminales du lycée sous la charge de Valérie Souchon et Karine Harzelec.

 

On peut intégrer l'option Théâtre du Lycée Honoré d'Urfé à n'importe quel niveau, qu'on soit en série générale ou en série technologique  : 2nde, 1ère ou Terminale... L'option est ouverte à tous. Mais une fois inscrit, on reste jusqu'au bout de l'année.

Par exemple : on peut s'inscrire en Terminale, même si on n'a jamais fait l'option avant.

La condition, c'est quand même d'être motivé pour pratiquer la scène et le travail de groupe.

 

L'horaire est de 3 heures hebdomadaires et ces  heures sont calées le mercredi après-midi, entre 14 heures et 17 heures.

 

 

 L'option Théâtre, c'est avant tout de la pratique : travailler sur "le plateau", c'est-à-dire JOUER, le plus souvent en groupe - duo, trio et plus, ou en chœur, avec les interventions d'une comédienne professionnelle, Béatrice Moulin, du Trouble Théâtre. Cette année c'est Philippe Grenier (de la même Cie) qui travaille avec nous sur le montage théâtral.

 

C'est aussi la nécessité d'aller voir du théâtre : 6 sorties par année, encadrées, déjà réservées... et plus, si vous le souhaitez. Pour éviter les doublets si vous avez déjà ou si vous comptez prendre un abonnement à la Comédie de St Etienne, nous vous informerons des dates et titres de spectacles déjà réservés.

 

C'est enfin l'occasion de jouer devant un public, dans un vrai théâtre (cette année, ce sera mercredi 02 juin (après-midi et en soirée).

 

 

 Enfin, vous vous engagez à être ponctuels et assidus : le groupe classe et la qualité de la présentation des travaux de l'option  fin mars dépendent de l'engagement personnel de chacun et du respect du travail collectif.

 

 

 

K. Harzelec  & V. Souchon


Ecoutez la chronique consacrée à l'option sur Urf'Hey Radio -->


TRAVAUX DE L'OPTION THEÂTRE


MONTAGE THEÂTRAL 2018



L’histoire du communisme racontée aux malades mentaux (1998),

« Voix dans la lumière aveuglante », in Théâtre décomposé ou l’homme-poubelle (1996), Du pain plein les poches (2004),  Une baignoire révolutionnaire

(2012).

MONTAGE THEÂTRAL 2019

montage thEâtral 2021




MONTAGE THEATRAL 2015


Paparazzi ou la chronique d'un lever de soleil avorté, Matéi Visniec

MONTAGE THEATRAL 2016


Promenades, Noëlle Renaude

MONTAGE THEatRAL 2017


Aller simple, M. Visniec/ E. de Luca



Mercredi 16 Novembre 2016, Béatrice Moulin a apporté des masques dans ses valises...


Vidéo des travaux de préparation sur la pièce de M. Visniec, Paparazzi ou la chronique d'un lever de soleil avorté, en 2015, dirigés par Béatrice Moulin, du Trouble Théâtre.


Lien donne un aperçu de la création Brut d'humainspectacle de la compagnie Trouble Théâtrespectacle déambulatoire pour le public qui se déplace en suivant les personnages masqués...


Actualités des spectacles et autres propositions...                  2021-2022

Texte de Simon Grangeat

Recherche documentaire préparatoire, Olivier Favier - D'après le témoignage de Mohamed Zampou - Commande d'écriture de la Cie AnteprimA - Ed. Les Solitaires Intempestifs automne 2017 (Prix Collidram 2019)

Cie Trouble Théâtre (Saint-Étienne)

Mise en scène : création collective

Direction d'acteur : Béatrice Moulin

Avec : Clémentine Faure, Philippe Grenier, Nils Farré, Didier Pourrat & Maud Terrillon

Scénographie, création masques & marionnettes : Emmanuel Brouallier

Création vidéo : Thomas Odier | Création musicale : Didier Pourrat

Création lumière : Sandrine Triquet | Régie son : Frédéric Stéphan

Costumes : Nina Bianchi

Création 2021
Coproduction Chok Théâtre

Du piment dans les yeux est l'histoire croisée de deux adolescents, tous deux partis sur les routes pour fuir.
Mohamed a 15 ans et vit à Abidjan avec sa famille. Il termine le collège avec brio et rêve de poursuivre ses études en allant au lycée mais là où il vit, c'est chacun son tour et l'année prochaine c'est son frère qui ira à l'école. Alors, Mohamed cherche par tous les moyens à fuir sa condition pour continuer à s'instruire et parvenir, un jour, à exercer le métier qu'il a choisi.

A  2 000 km d'Abidjan, Inaya, elle, fuit son village pris d'assaut par les rafales de balles. Alors qu'elle fuit avec son père, ce dernier tombe gravement malade alors qu'ils étaient presque arrivés à Kano. Inaya se retrouve seule dans sa fuite.
Sur le chemin d'exil de ces deux enfants, l'espoir d'une vie meilleure les pousse à avancer.
Du piment dans les yeux retrace avec ces deux portraits croisés une aventure intense, un périple effréné qui les mènera aux portes de l'Europe.

Du piment dans les yeux commence légalement et finit sans papiers, commence sous le ciel d'Afrique et se termine dans des rues de France. Entre les deux : les exils, les fuites, la débrouille et surtout, l'irrésistible envie de ne pas subir.